de 5 en 5

Publié le par peaudane

Pour qu'Opio se fasse une petite idée avant notre rencontre voici mon 5 en 5 :

"Où étiez-vous en 2002, 1997, 1992, 1987...? Et avant ?
Que faisiez-vous ? Vous étiez heureux ?
Racontez-nous ce que vous avez fait depuis votre naissance, mais uniquement les années finissant par un 2 ou un 7.


1967 : j'ai 1 an, je suis la plus belle des petites filles dixit mon Papa qui est complètement gaga. Je suis née à Paris dans le 13ème mais nous habitons dans le Val de Marne. Je vais en nounou très tôt, maman travaille et m'élève pratiquement seule, mon père est sur les routes le plus souvent, il est représentant de commerce Quand il rentre je fais la java, je le fais marcher sur la tête et il est capable de me rapporter la lune. Finalement, toute la famille va se retrouver chez une psychologue pour recadrer tout cela !!!

1972 : arrivée de mon petit frère. Cela ne me plaît pas du tout, je fais une tentative pour le mettre dans le vide-ordures de notre appartement du Perreux sur Marne. Surprise par mes parents, je justifie mon acte en disant qu'il fait vraiment trop de bruit !!!!! il part en convalescence chez ma tante dans les Vosges, après lui avoir découvert une grave intolérance au lait de vache. Mes parents font l'aller et retour tous les 15 jours, mes grands-parents me gardent souvent. Ma grand-mère a une boîte en fer avec plein de boutons dedans. Je passe des heures à y jouer. Je suis solitaire, je le suis toujours un peu.

1977 : j'ai 10 ans, bonne élève, nous habitons à Créteil, je suis la reine du patins à roulettes, j'écoute Claude François et bien sûr je veux devenir Clodette. D'ailleurs je vais apprendre son décès alors que je suis dehors avec mes copines à me trémousser sur mes patins, le drame pour moi. Mes grands-parent me font la surprise un jour de m'emmener sur sa tombe, heu j'avais rien demandé pourtant !!!  Pour mes 10 ans ma tante nous offre deux chatons siamois, le mien s'appellera Socrate et celui de mon frère Ulysse.  Depuis j'ai toujours des chats, j'adore leurs compagnies et ma fille vient de prendre le relais.

1982 : années lycée, j'ai pas aimé, rondelette, pleine de boutons, un appareil dentaire,  la vie n'est pas toujours aisée. Je ne m'intéresse pas du tout aux garçons, je déteste les boums. Je passe tous mes été en Allemagne ce qui me vaut  un beau 18 au Bac. Je ne sais pas ce que je veux faire, j'ai été orienté sur un bac G1 car je suis fâchée avec les maths, j'ai hésité avec un bac F8 mais la vue du sang c'est pas pour moi. Du coup, le niveau est plutôt facile mais je me retrouve avec des filles plus vieilles que moi (j'ai en moyenne 3 ans de moins qu'elles)  gros décalage. J'ai un sac US dédicacé par mes copines perdues vue mon orientation, une écharpe violette autour du cou, on me sent à 15 mètres grâce au patchouli, et j'ai des ballerines achetées chez Pier Import. Je fais mes premiers essais de hénné et devient rousse pendant 2 mois, ce qui va me valoir le surnom de Zora la Rousse dans le quartier.

1987 : j'ai eu mon bac au premier tour  en 1984 malgré un gros plantage en français. Mes copines de classe sont vertes de jalousie, car j'ai  vraiment rien foutu en terminale. S'il y avait une mention à ce genre de bac j'aurai eu "bien". J'ai l'occasion de travailler directement dans une banque, ce que je fais. Mes profs ont été déçu que je ne continue pas en BTS secrétariat trilingue. Je débute au standard, et ensuite je passe dans différents services. Jusqu'au jour où je me fais braquer à mon guichet. Le lendemain je demande ma mutation sur Paris à côté des Galeries Lafayette. J'ai un studio et je vis désormais ma vie, je pars en vacances au Club Med, je vais tous les week-end en boîte, une vraie vie de patachon et je n'envisage pas du tout d'avoir un amoureux et des enfants !!!

1992 : je travaille toujours dans une banque, faut bien payer son loyer, mais franchement je me rends compte que cela ne me plaît vraiment pas. J'ai rencontré l'homme de ma vie l'année dernière, mariage 1 an plus tard. On habite dans le marais, à côté du Café de la Gare, mais on va déménager car on envisage d'avoir des lutins, ben oui j'ai changé d'avis ;-)))

1997 : Hugo a 4 ans, Margaux 2 ans, nous sommes à la campagne, j'ai démissionné de mon boulot, sans regret. Sympa pour les enfants, mais difficile pour moi la citadine. Je couds, je brode, je tricote, les journées sont longues........ et j'aime pas les vaches. Nous habitons à 3 km de Giverny c'est magnifique mais j'ai pas réussi à m'intégrer.

2002 : Camille est venue agrandir la famille en 1998. Un véritable phénomène qui marche à 9 mois, ouvre le frigo et se sert seule à 1 an !!! elle nous a un peu fatiguée durant les premières années. J'envisage de retravailler, mais pas d'idée, et surtout pas dans une banque. Je suis bien occupée avec mes lutins, et en même temps on retape notre maison qui menace de s'effondrer à tout moment.

2007 : Si un jour on m'avait dit que je vivrais à New York !! depuis 3 mois j'ai suivi Mister Peaudane qui y est muté pour une année. Tant mieux, j'avais envie de bouger. Pourtant nous venions juste déménager en 2006, une jolie maison en plein centre ville dans les Yvelines avec une magnifique cuisine suédoise. Yes, j'y étais heureuse, je m'y suis fait plus de copines en 3 mois qu'en 10 ans à la campagne. D'ailleurs c'est une de mes copines qui est venue la semaine dernière nous voir à New York.
Et puis je viens d'avoir 40 ans, difficile passage,  j'ai du mal à l'accepter. Les années passent à toute vitesse, mes parents vieillissent, cela me fait terriblement peur, si je rentre en France, je pense suivre une thérapie à ce sujet, cela devient nécessaire...... Dans un mois je vais savoir si nous restons une année de plus ici, pour le moment je ne sais pas trop ce qui me plairait le plus. J'arrête de me projeter dans l'avenir et j'essaye désormais de vivre le présent et de profiter de chaque moment de bonheur.


Je passe le relais à celles qui vont me lire et qui ne l'ont pas encore fait. Allez-y cela fait du bien de se retourner un tout petit peu et de voir le chemin parcouru ;-))))

Commenter cet article

carine 12/05/2007 12:28

merci pour ce questionnaire, je viens de le faire et ça remue pas mal de choses et que de chemin parcouru d'un autre coté !!je viens de découvrir ton blog et tu me fais rêver de New york, j'adore !!

Isma 11/03/2007 21:00

ahlala, le récit desannées lycée me fait penser à quelqu'un lol !....
j'aime bien ta façon de raconter ton parcours, ça a l'air de te ressembler ;-))
 

Delfine 07/03/2007 23:22

Décidément que de points communs ;o))

poupistar 04/03/2007 18:52

Eh mais dis donc, c'était où ta maison dans les Yvelines ??? Si ça se trouve, on était voisine !!!

Bill 04/03/2007 00:26

La quarantaine ... oui, c'est un cap, une étape, des changements (un déménagement moins lointain  que le tien en ce qui me concerne) ...C'est aussi une autre façon de voir la vie ...Globalement, je crois que c'est la meilleure, et la plus agréable de mes presque 5 décennies .... Bises