De retour

Publié le par peaudane

Atterissage tout en douceur, ici l'automne s'est bien installé. Debout très tôt ce matin, j'ai fait mon petit tour rapide pour prendre des nouvelles de chacune. Que dire de cette semaine passée en France, pour le moment je savoure encore chacun de ses instants.

Hier dans l'avion, je repensais à ce jour du 2 novembre 1993 où je mettais au monde mon premier bébé, un garçon très brun, avec de longs cheveux. Ce même bébé, toujours brun avec de longs cheveux bouclés, était assis derrière moi, de retour chez lui, chez nous. Quel chemin parcouru depuis, pas toujours facile, mais c'est notre chemin, celui qui nous a conduit jusqu'ici. En fermant la porte de notre maison en France, j'y ai songé, sans doute la dernière fois que je le faisais, sans doute la dernière fois que je la regardais. A l'intérieur, les cartons se sont empilés, prêts eux aussi pour un long voyage. A mon grand étonnement, je n'ai ressenti aucune tristesse, mais un grand poids s'est échappé de ma poitrine. Je vais pouvoir désormais profiter pleinement de notre vie d'expatriés, sans regarder de l'autre côté de l'océan, ici maintenant c'est chez nous, chez eux..........

DSC01507.JPG
DSC01508.JPG

Publié dans New York

Commenter cet article

lilouka 15/11/2007 13:48

Welcome at home !

Moulinette, la Vraie 09/11/2007 17:40

Il semble que tu aies franchi un cap avec ces vacances de Toussaint, bienvenue dans ta vie d'expat ;-)

Albine 06/11/2007 22:58

C'est bon de te lire et de te savoir aussi sereine. Quel chemin parcouru jusqu'ici quand-même !

raphaelle 06/11/2007 20:48

c´est une étape de se dire c´est 'chez moi' ... tu as de la chance d´y être arrivée vite...j´ai mis beaucoup plus de temps que toi et même après 10 ans loin de mon premier "chez moi" je ne crois pas encore me sentir chez moi ici á São Paulo...bon anniversaire á ton fiston !

Marie*mlg 06/11/2007 20:00

14 ans ..nous on y arrive dans deux semaines...déjà!!..quant à la porte fermée: tu es sur la bonne voie: se faire un chez soi partout..même si l'environnement, la langue et le reste sont différents...j'ai eu ce sentiment moi aussi de rentrer chez moi en traversant l'atlantique dans ce sens, et pourtant ce qui nous attendait était plutôt...sommaire! Bon retour!!